Physique-Chimie

big DSCF1218Les sciences expérimentales (Physique-Chimie, Sciences de la Vie et de la Terre) ont lieu au second étage de l’établissement. Cet étage comporte quatre salles pouvant accueillir les élèves en classe entière mais également pour les séances de travaux pratiques.

Deux salles sont équipées d’ordinateurs. Elles ont donc un accès à internet et permettent de travailler avec des cartes d’acquisition de mesures lors des séances de travaux pratiques.

En classe de Seconde de détermination, l’horaire de trois heures par élève chaque semaine se découpe entre les cours en classe entière et les groupes de travaux pratiques : Les travaux pratiques sont effectués en demi-groupe afin de permettre l’apprentissage dans de bonnes conditions de travail et de sécurité.

Tout en s’inscrivant dans la continuité des acquis du collège et du socle commun de connaissances et de compétences, l’enseignement de la physique et de la chimie en seconde donne une place plus importante aux lois et aux modèles qui permettent de décrire et de prévoir le comportement de la nature. Pour cela, il permet la construction progressive et la mobilisation du corpus de connaissances scientifiques de base, en développant des compétences apportées par une initiation aux pratiques et méthodes des sciences expérimentales et à leur genèse : la démarche scientifique, l’approche expérimentale, la mise en perspective historique.

Classe de première S

En classe de première S, l’horaire en Sciences-Physiques est inchangé par rapport à la classe de seconde. Il reste de 3H. L’entrée expérimentale est plus importante. Le découpage horaire s’inscrit donc de la manière suivante :

— 1,5H de cours par semaine ;

— 1,5H de travaux pratiques par semaine.

Au cycle terminal de la série S, les élèves ayant fait le choix d’une orientation scientifique, le programme a pour ambition de développer leur vocation pour la science et de les préparer à des études scientifiques post-baccalauréat. La discipline, avec ses contenus et ses méthodes, se met au service de cette ambition en se fondant sur les atouts qui lui sont propres : son rapport privilégié au réel, qu’elle englobe et pénètre au plus loin, son rôle dans la structuration des esprits, son importance dans l’appréhension et la relève des défis posés à l’Homme par l’évolution du monde et de la société.

L’enseignement des sciences physiques et chimiques de la série S a pour objectif de susciter et consolider des vocations pour que le plus grand nombre se dirige vers des carrières scientifiques et techniques.

Classe de Terminale S

Enseignement spécifique

En classe de Terminale S, l’enseignement de Sciences-Physiques est porté à 5H par semaine. Chaque élève a donc :

— 3 H de cours par semaine ;

— 2 H de travaux pratiques par semaine.

Les travaux pratiques ont une importance accrue en classe de Terminale. Ils permettent aux élèves de se préparer sereinement à l’épreuve d’évaluation des compétences expérimentales (E.C.E.) qui compte pour 20% de la note finale au baccalauréat.

Lors de cette épreuve, les élèves sont évalués sur leur capacité à établir, réaliser et exploiter un protocole expérimental dans les domaines de la physique ou de la chimie, sur des thématiques abordées au cours de l’année.

Le programme de physique-chimie de Terminale S se situe dans le prolongement de celui de première S en approfondissant la formation à la démarche scientifique. Il permet de mieux installer les compétences déjà rencontrées, de les compléter et de faire acquérir des connaissances nouvelles.

Pour les élèves n’ayant pas choisi l’enseignement de spécialité Sciences-Physiques, les épreuves de baccalauréat sont affectées d’un coefficient 6.

Enseignement de spécialité

L’enseignement de spécialité de physique-chimie prépare l’élève à une poursuite d’études scientifiques dans ce domaine en consolidant son choix d’orientation. Il lui permet en effet d’affirmer sa maîtrise de la démarche scientifique ainsi que celle des pratiques expérimentales et lui offre le moyen de tester ses goûts et ses compétences.

En plaçant l’élève en situation de recherche et d’action, cet enseignement lui permet de consolider les compétences associées à une démarche scientifique. L’élève est ainsi amené à développer trois activités essentielles chez un scientifique :

— la pratique expérimentale ;

— l’analyse et la synthèse de documents scientifiques ;

— la résolution de problèmes scientifiques.

Pour les élèves ayant choisi l’enseignement de spécialité, l’épreuve de baccalauréat est affectée d’un coefficient 8.

 

Contact

 email   ce.0241125t@ac-bordeaux.fr

 tel bleu   05.53.50.21.17

 adresse bleu    Les Plantes, 24120 Terrasson-Lavilledieu